Mes Lectures

Les lendemains

De Mélissa Da Costa aux Editions Albin Michel

51AnW71mchL._SX195_

Comme beaucoup j’avais profondément aimé « Tout le bleu du ciel » et j’avais très envie de découvrir ce roman!

L’histoire : 

Amande a vécu le pire drame que l’on puisse imaginer et elle ne pense pouvoir se relever. Elle décide alors de tout quitter pour s’installer loin de tout…

Mon avis : 

Il y a des épreuves qui paraissent insurmontables et pourtant le temps allouer par la société pour se reconstruire, se retrouver est tellement faible. Il nous faudrait faire semblant, reprendre la vie à bras le corps le lendemain comme si tout était normal. Sauf que les lendemains peuvent rester noirs ou gris longtemps, tellement longtemps. Comment accepter de retourner à la vie normale après un drame comme celui que va vivre Amande?

Elle ne peut pas bien entendu, qui le pourrait! Alors elle va tout quitter, pour s’installer loin de tout, se terrer! Faire sortir le soleil de sa vie car dans son cœur il n’y en a plus… Nous vivons sa souffrance, comme Amande, le noir nous entoure en découvrant cette épreuve, nous en pouvons être que bouleversé. Dans une veille demeure, elle va petit à petit ouvrir les volets pour que la lumière rentre… Elle va reprendre vie, en essayant de la donner, en faisant pousser des légumes et des fleurs grâce au cahier de l’ancienne propriétaire. Quelle joie de voir un choux sortir de terre! Elle la citadine va apprivoiser la nature portée par les conseils de Lucie Hughues. Mais aussi par des rencontres, Julie la fille de Lucie, qui va la secouer un peu et ce chat qui viendra l’apprivoiser. Sans oublier tout ceux qui faisait partie de sa vie d’avant qui vont aussi vivre cette épreuve à leur façon mais peu importe le temps qu’il faut, la vie reprend doucement.

La nature comme toile de fond, la déconnexion pour se retrouver, se recentrer. Du gris du départ, c’est une explosion de couleur qui nous entoure. Amande va prendre le temps mais surtout se laisser porter par cette nature, ces vieux murs qui l’entoure. Comme ses légumes qu’elle va chouchouter pour qu’ils poussent doucement sans aller plus vite que la nature, elle va grandir. La vie n’est pas un chemin tout tracé, les épreuves que nous rencontrons nous forgent et nous font parfois prendre des direction aux antipodes de ce que nous imaginions. Le temps et la nature font leur œuvre et aujourd’hui dans cette société où il faudrait avoir les réponses immédiatement, il faudrait aller mieux en un claquement de doigts, Mélissa Da Costa nous offre à l’inverse du temps, de la lenteur, de la douceur pour se trouver, se retrouver et évoluer. Un roman délicat sur une reconstruction, sur les lendemains que nous choisissons sans être imposés par un cadre, sur ces lendemains qui nous bouleversent et nous changent profondément. Mélissa Da Costa nous offre un roman bouleversant, d’une justesse incroyable, elle aborde la tristesse face aux drames puis la reconstruction, de plusieurs manières car il n’y a pas de bonne façon d’avancer chacun la sienne. 

J’ai passionnément aimé ce roman, j’ai été bouleversée par ces mots, cette reconstruction tout en douceur et surtout qu’elle soit possible sans nouvelle histoire d’amour. L’amitié, la nature, la famille sont source de bonheur et Mélissa Da Costa nous le conte merveilleusement bien. Je ne peux que vous conseiller de découvrir les deux romans de l’autrice.

 

2 commentaires sur “Les lendemains

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s