Mes Lectures

Le cerf-volant

De Laëtitia Colombani aux Editions Grasset

41sD0g6UAzS._SX195_

J’ai vraiment apprécié la lecture des deux romans précédents de l’autrice et je suis ravie de pouvoir découvrir celui-ci.

L’histoire :

 Après un drame, Léna a fait le choix de partir se reconstruire en Inde, elle y fera des rencontres qui changeront sa vie…

Mon avis : 

Après « La tresse », l’autrice nous fait une nouvelle fois voyager au bout du monde. Léna, enseignante française a fui en Inde pour se reconstruire et surtout tenter d’oublier le drame qui a fait vaciller sa vie. En se baladant elle observe régulièrement une petite fille avec un cerf-volant, jusqu’au jour où un incident va la mettre sur son chemin, ainsi que Preeti jeune femme engagé contre les violences faites aux femmes. Léna va avoir à cœur de retrouver Lalita, elle va alors découvrir que la petite fille muette, a elle aussi vécu plusieurs drames et travaille dans le restaurant d’un oncle au lieu d’aller à l’école. Elle va réussir à grapiller quelques instants par jour pour l’instruire mais après un retour en France forcé, les liens créés sont trop forts et Léna va alors voir un projet se dessiner pour elle, créer une école dans ce quartier d’Inde où tant d’enfants travaillent. 

A travers ce voyage, loin de l’Inde touristique, l’autrice nous offre le portait authentique de ce pays où les traditions sont encore fortement encrées et où le poids des castes plus fort que tout. Triste constat concernant tant d’enfants et surtout de jeunes filles  qui doivent aider leur famille à subvenir à leur besoin et ne voit dans le temps passer à l’école qu’une perte pour le temps présent sans penser au lendemain et à l’avantage de voir la situation s’améliorer. A travers ce livre, l’autrice nous rappelle toute la difficulté de s’instruire  quand on est de sexe féminin et pauvre et lorsqu’en fin l’espoir est touché du doigt le poids des traditions reprend le dessus et nombreuses sont celles qui devront abandonner leur projet pour cause de mariage forcé. L’autrice ne nous cache aucune problématique, comment continuer à aller à l’école pendant le cycle menstruel alors que les jeunes filles ne peuvent acheter de protections? Comment permettre aux familles de se priver de l’aide de leurs enfants lorsque les parents se tuent à la tâche? Sans oublier, toutes les embuches administratives que Léna et Preeti vont rencontrer pour réaliser leur projet, car une école pour des Intouchables est loin d’être une priorité! Puis alors que les choses se mettent en place comment imaginer que chaque jour sera un chemin de croix et que chaque victoire emmènera un nouveau combat…   Un roman riche mettant à l’honneur des femmes fortes qui ne pourra que vous séduire!

Une nouvelle fois, l’autrice fait la part belle au femme, à l’importance de l’instruction. Un joli roman qui m’a beaucoup touché et même s’il se passe en Inde certains points évoqués sont universels et nous rappellent que le chemin est encore long et que la persévérance reste de mise! Si vous avez aimé « La tresse » vous serez ravie de retrouver Lalita et de savoir ce que le destin lui réserve. Quant à moi, j’ai vraiment apprécié cette histoire je regrette pour autant le prologue qui apporte une information dont j’aurai préféré garder le mystère lors de ma lecture. 

2 commentaires sur “Le cerf-volant

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s