Mes Lectures·Uncategorized

La part des anges

De Bruno Combes aux Editions Michel Lafon

DSC_0028_1

Découverte pour moi de la plume de l’auteur dont la couverture des romans brochés que je trouve magnifique attirent mon œil depuis l’année son précédent livre!

L’histoire :

Lisa ne se remet pas de la mort de son fils sur les conseils de son psychologue, sa famille et elle vont tout quitter pour repartir à zéro en Dordogne. Dans une maison à l’écart, elle trouvera les écrits d’Alice grand-mère des vendeurs…

Mon avis :

Comment survivre à l’impossible, comment admettre l’inadmissible. Perdre un enfant, la crainte de chaque parent. Bruno Combes nous offre le récit de la résilience à l’un des drames les plus difficiles à admettre, il est contre nature que celui à qui nous donnons la vie nous quitte prématurément. Surtout que Lisa porte en fardeau ce qu’elle vit comme une culpabilité. Malgré son mari et sa petite-fille, elle n’arrive pas à garder la tête hors de l’eau. Sa vie part en lambeau… Son mari ne peut plus la porter à bout de bras alors il va se réfugier dans le travail, dans ce nouveau cabinet, ce nouveau rôle de médecin de campagne qui fait un peu parti de la famille de chaque habitant.

Puis par hasard Lisa va tomber sur des échanges épistolaires d’Alice et son époux parti à la guerre ainsi que sur le journal de la jeune femme. Elle va se jeter à corps perdu dans la quête de la vérité. Ce bond dans le passé, inquiète ses proches et son médecin qui préfère la voir aller vers l’avenir mais rien ne pourra l’arrêter, elle le sent, elle le sait. Deux âmes qui se trouvent et la vérité sur Alice va lui permettre de l’aider à voir sa peine autrement car Alice  elle aussi vécu des drames pour autant elle n’avait pas le droit de s’apitoyer sur son sort car la vie de sa famille en dépendait. Lisa n’oubliera pas mais va vivre avec. Petit à petit, elle va sourire, s’ouvrir, revivre. Le couple va se reformer. Jusqu’à ce que le bonheur puisse revenir à La part des anges.

Une plume fluide qui nous transporte auprès de personnages réalistes, j’ai trouvé intéressant le regard porté sur le deuil par l’ensemble de la famille et entre autres celui des grands-parents qui de chaque côté vivent difficilement cette perte mais de deux manières différentes. Même si Lisa est au cœur de l’histoire ceux qui gravitent autour d’elle ne sont pas oubliés, cela donne plus de profondeur à la lecture. Par contre j’aurai aimé que l’histoire de la « voisine » Irlandaise soit plus approfondi car elle reste bien mystérieuse!

Un roman intéressant, très agréable à lire mais pas de coup de cœur car sans que je l’explique il m’a manqué un petit quelque chose! J’ai deux autres romans de l’auteur qui m’attendent donc je vais retenter l’expérience!

Un commentaire sur “La part des anges

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s