Mes Lectures

Memorial Drive

De Natasha Trethewey, traduit par Céline Leroy aux Editions de L’Olivier

IMG_20211018_065337

Je remercie Léa du Picabo River Book Club et les Editions de L’Olivier pour la découverte de ce roman.

L’histoire : 

Natasha Trethewey a perdu sa mère il y a une trentaine d’année dans des circonstances dramatiques, aujourd’hui elle nous raconte son enfance jusqu’à ce que tout bascule…

Mon avis : 

L’autrice nous offre un récit intimiste, une confession pour exorciser la passé et surtout rendre hommage à sa mère et à toutes les victimes. Natasha Trethewey est née dans le Missippi d’un couple illégal, un père blanc et une père noir à cette époque dans cet état, les unions mixtes étaient interdites mais l’amour de ces parents n’a pas de couleur. Elle grandit entourée de sa famille maternelle avec un père peu présent car il est à Atlanta préparant sa thèse, la distance aura raison du couple. Sa mère va alors s’installer avec elle et mener de front la fin de ses études, son rôle de maman et son travail puis elle va rencontrer « Big Jo » celui qui deviendra son époux et très vite la violence va faire partie de leur vie tant physique pour Gwendolyn que psychologique pour Nathasha….

L’autrice nous plonge dans une Amérique raciste où la couleur de peau régit la vie. Loin d’être une fatalité, la mère de Natasha ne s’arrêtera pas à cela, elle était une femme résolument moderne malheureusement la violence n’épargne personne et cela Natasha Trethewey nous le raconte avec justesse et pudeur. L’alternance du je » avec le tu pour certains passages lui permet de prendre la distance nécessaire avec ses souvenirs sans nous les épargner. L’autrice nous dépeint parfaitement le processus insidieux de cette violence qui s’installe progressivement, les menaces avec cette tension toujours présente puis les actes. Des passages sont très touchants, d’autres plus difficiles mais essentiels pour comprendre. La lecture est fluide, rythmée par des chapitres courts et des retranscriptions de documents ou de dialogues liés au drame. 

Un récit très fort qui m’a touché, l’autrice nous confie son histoire avec dignité pour se reconstruire, avancer mais surtout pour ne pas oublier ces victimes avec pour fond une Amérique meurtrie par le racisme. En lisant ce témoignage, vous ne pourrez être indigné par la tournure des choses!

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s