Mes Lectures

A un détail près

De François Cérésa aux Editions L’Archipel

CVT_A-un-detail-pres_5574-5

Je remercie la maison d’édition via Netgalley pour l’envoi de ce roman dont la couverture m’a totalement séduite!

L’histoire :

Trois ans après le décès de son épouse Victoire, il est toujours profondément meurtri. Il s’occupe en préparant un livre, lui le professeur, sur « Manon Lescault », l’héroïne de l’abbé Prévost qui lui fait tant penser à elle. Lors de ses recherches  à la bibliothèque Richelieu, une femme détonne dans ce décor…

Mon avis : 

Notre narrateur est un homme seul depuis le décès de son épouse, il entretien son deuil et son absence en travaillant sur un livre dont l’héroïne lui fait penser à elle, Victoire. Cette femme qu’il aime encore profondément, dont le manque l’habite et dont les tendres souvenirs de cette vie à deux sont ancrés intensément en lui. Chaque jour, il se rend pour ses recherches à la bibliothèque Richelieu, afin de travailler sur ce livre dont « Manon Lescault » et la personnalité de Victoire se mélange. C’est là qu’il va y rencontrer madame Duparc, une sublime quadragénaire aux allures d’Italienne qui détonne dans ce décor. Lui, le veuf sexagénaire va alors rechercher cette présence, ne pensant pouvoir séduire cette femme et pourtant… Madame Duparc va le charmer, l’intriguer d’autant que certains détails lui font penser à Victoire et son prénom Manon ne fait qu’attiser son trouble. Elle aussi est veuve et libre comme le vent, une danse va commencer entre eux, un pas en avant deux en arrière. Il doute, n’arrive à faire confiance, alors que finalement il entretien l’absence de Victoire, compare les deux femmes et les absence de madame Duparc ne font qu’entretenir ses craintes. Le présent se mélange au passé et toutes ses incertitudes le font réécrire l’histoire, il réinterprète tous les gestes de Victoire. 

Une très belle plume pour nous écrire le manque, celui de l’autre, celui de la confiance, doutes, incertitudes et faux-semblants sont au cœur de cette lecture, jusqu’au dénouement final qui m’a laissé sans voix et qui rend ce roman sublime! J’ai un temps été agacée par notre narrateur et ses hésitations, j’avais envie de le secouer, lui dire d’arrêter de vivre dans le passé, de faire confiance mais la fin a tout effacé de mes irritations et me laisse un très beau souvenir de lecture. D’autant que Madame Duparc est un personnage intense et sulfureux dont les fragilités sont dépeintes avec beaucoup de justesse et de subtilités qui lui m’a totalement charmée. 

Je découvre l’auteur avec son dernier roman, lui a la bibliographie bien fournie et je suis totalement séduite. Un livre qui m’a provoquée de nombreuses émotions et c’est pour cela qu’il va me marquer et c’est d’ailleurs ce que j’attends de mes lectures! Voici ma première lecture de cette nouvelle rentrée littéraire et je ne peux que vous al conseiller!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s