Livres Jeunesse·Mes Lectures

Wild Child

De Neil Connelly traduit par Dominique Kugler aux Editions Bayard Jeunesse

CVT_Wild-Child_6674

Je remercie babelio et la maison d’éditons pour l’envoi de ce roman suite à une masse critique

L’histoire : 

Eddie est un lutteur hors pair mais un jour sa vie va basculer suite a un mauvais choix…

Mon avis :

Le jeune Eddie est en colère contre la vie, contre lui, blessé par une enfance meurtrie. Il évacue dans les combats de lutte où il est à juste titre surnommé « Brute boy » mais lors d’un énième combat, il va aller trop loin et son destin va chavirer et l’emmener dans les méandres des combats clandestins. Terminé les règles, tous les coups sont permis même les combats truqués tant que cela rapporte de l’argent. L’auteur décrit avec brio les corps à corps de manière très réaliste, la tension est à son comble à chaque coup, âme sensible s’abstenir. Eddie est hanté par son passé et cette enfance volée par un père violent qui est désormais en prison depuis sa mère fait en sorte de leur maintenir la tête hors de l’eau mais la colère du jeune homme les oblige à faire des concessions. Jusqu’à cet ultime choix qui va donc l’entrainer dans les méandres de la clandestinité car son dernier coup de sang va mener à lui Blalock un ancien « ami » de son père qui voit en Eddie son prochain poulain. Le jeune lutteur va alors devenir un brawler avec un nouveau surnom « Wild Child », une plongée dans un monde souterrain, fait de violence, de menace et d’angoisse sans aucune règle régit par le pouvoir et l’argent qui m’a parue très juste et réaliste. 

Dans cette nouvelle vie clandestine, il va rencontrer Khadjee  et son oncle  avec qui il vivra. Un lien intense va se créer, une deuxième famille, une relation fraternelle va petit-à-petit voir le jour et les deux jeunes gens vont devenir de véritables confidents et compagnons d’infortune. Eux aussi lés à ce monde, Khadjee étudiante le jour, entraîne et supporte les lutteurs de Blalock afin de payer la dette que son oncle ne peut honorer à cause de son état de santé. La jeune fille et son oncle, nous montre toute la complexité d’être malade sans assurance aux Etats-Unis, le besoin d’être soigné sans pouvoir payer… Cela nous rappelle notre chance d’avoir accès à un  système de santé sans avoir à se poser de questions. Ce trio fonctionne bien, j’ai beaucoup aimé voir leur relation évoluer. 

L’auteur aborde de nombreux sujets qui parleront aux jeunes grâce à Eddie et Khadjee même si certains sont plus survolés, mais les violences conjugales et envers les enfants sont au cœur de ce roman, grâce à Eddie, l’auteur aborde il me semble avec justesse les sentiments ressentis et les blessures psychologiques au delà de celles physiques. Tout le processus de reconstruction compliqué et l’envie de vengeance ne sont pas oubliés. Il rappelle à juste titre qu’elle ne soulage qu’un instant mais ne permet pas d’avancer. La maladie, le deuil à travers l’histoire de Kadgee sont aussi abordé en filigrane. 

Voici un roman jeunesse pour lequel le cœur doit être bien accroché, tant les combats sont décrits avec réalisme et créé une tension intense à chaque fois. Les personnages sont justes et la fin m’a beaucoup plu. Une bonne surprise que ce roman jeunesse qui grâce aux combats pour toile de fond peut attirer des lecteurs plutôt adeptes habituellement de jeux vidéos ou films d’action.  . 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s