Mes Lectures

De battre la chamade

De Sophie TAL MEN aux Éditions Albin Michel

dsc_0026.jpg

Petit pause détente après deux lectures fortes en émotions, je retrouve avec plaisir Marie-Lou et Mathieu pour ce troisième opus.

L’histoire :

Marie-Lou pour son troisième semestre d’internat se retrouve à St Brieuc pendant que Mathieu est parti à  la recherche de son père à la Réunion.

Cette séparation leur permettra-t-elle de mieux se retrouver?

Mon avis :

Nous retrouvons donc ce couple que nous avions laissé à l’aéroport Mathieu partant à la recherche de son père pour comprendre pourquoi ce dernier les avait abandonné. Marie-Lou elle doit quitter sa colocation avec Anna pour St Brieuc son nouveau lieu d’internat où elle retrouvera Farah. Ce personnage est un peu plus exploité ce que j’ai apprécié avec le manque de sa famille, ses envies.

De nouveaux personnages hauts en couleur vont faire leur apparition, le nouveau chef de Marie-Lou Cédric Breton au petit soin pour ses patients évacuant son stress en mangeant du papier… Marie la responsable de l’internat amie d’Anna (même si nous n’avions jamais entendu parlé d’elle avant…) jeune femme féministe pleine d’énergie.

Dans cet opus, Sophie Tal Men explore le manque des deux amants sur les premiers chapitres puis encore des retrouvailles parsemés d’embuches et d’incompréhensions avec un joli rebondissement qui pourrait sceller ce couple.

Comme dans le deuxième livre, Sophie Tal Men nous propose un roman chorale avec Marie-Lou et Mathieu plus des intermèdes avec l’histoire du père de ce dernier. J’ai trouvé que ces quelques chapitres coupaient le rythme de lecture en passant de la première personne du singulier à la troisième, j’aurai préféré que cette histoire soit racontée par le biais de dialogue entre le père et le fils. J’aurai aimé aussi que l’histoire de Jos soit plus exploitée et pas seulement une petite touche, c’est dommage de laisser un personnage assez central du second roman en arrière plan.

La lecture est assez fluide, mais je regrette les changements de narration et le manque de profondeur. De Battre la chamade reste une lecture idéale pour se détendre.

 

 

 

 

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s